Publications Languages: Brasil Dansk Deutsch English Espanol Farsi Finnish Francais Greek Hungarian Italia Japanese Latvian Polish Portuguese Svenska
 
This is the official website for Nicotine Anonymous World Services. Any unauthorized website using Nicotine Anonymous' name and providing information, opinions, literature or outside links to other websites are not and have not been approved by Nicotine Anonymous World Services.
cialis
Return to Menu

Quatrième Étape

Nous avons courageusement procédé à un inventaire moral, minutieux de nous- mêmes.
La quatrième Étape a été un audacieux regard en profondeur dans le miroir, nous avons écrit ce que nous y avons vu.  Le but de l'exercice était de nous permettre de reconnaître et de mettre de l'ordre dans le chaos de notre vie.  En prenant un inventaire, nous avons obtenu un portrait clair de la désorganisation et de l'incontrôlabilité à l'origine de notre état de captivité à notre dépendance.

Notre inventaire comprenait aussi l'examen de nos bonnes qualités, de nos actifs, qui, au début de notre abstinence nous étaient impossibles à découvrir.

Le mot "inventaire" vient d'un mot latin qui signifie "tomber sur" ou "découvrir".  Parmi les définitions de "morale", il y en a une qui signifie faire la distinction entre le bien et le mal dans son comportement.

Ces définitions littérales fut de bonnes lignes directrices à garder à l'esprit lors de la pratique des Étapes.  Par le truchement du regard dans le miroir nous avons tenté de découvrir quels comportements et attitudes n'ont pas fonctionné dans notre façon de conduire notre vie.

D'après l'énoncé de la quatrième Étape, notre inventaire moral devait être fait "courageusement".  Pourtant, la plupart d'entre nous avions peur au seuil de cette Étape en raison de l'immoralité qui gorgeait notre vie.  Nous étions profondément apeurés à la pensée de jeter ce perçant regard en nous-mêmes auquel faisait appel la quatrième Étape.  Nous nous savions des ratés, de mauvaises personnes, des perdants et des imposteurs et nous ne voulions vraiment pas regarder ce fait bien en face.

Cependant nous étions à la veille d'en finir avec ces notions destructrices.  En réfléchissant à notre cheminement accomplis durant la mise en pratique de nos trois premières Étapes, nous avons réalisé que nous avions l'énergie constructrice et les directives de notre Puissance Supérieure pour jeter ce regard impitoyable.  Nous nous sommes souvenus qu'alors nous n'étions plus seuls.

Dans Nicotine Anonyme, nous avons entendu d'autres personnes partager leur expérience acquise par la pratique de la quatrième Étape et qui ont découvert qu'elles n'étaient pas aussi minables qu'elles ne l'avaient d'abord cru.  Avec la confiance en l'expérience d'autres membres et, avec l'aide de notre Puissance Supérieure, nous avons obtenu le courage de nous inventorier honnêtement nous-mêmes.  Nous avons osé nous livrer à notre Puissance Supérieure, nous laissant guidé par Elle au travers de la quatrième Étape.

L'énoncé de la quatrième Étape nous indique que l'inventaire moral devrait être "minutieux".  Ce qui signifie en profondeur.  Il n'y avait pas de méthode miraculeuse nous permettant de mesurer jusqu'à quel point, jusqu'à quelle profondeur ou combien de temps devait durer notre inventaire.  Mais l'inventaire de la marchandise devait être minutieux, au maximum de notre habilité d'alors.

Il n'y avait rien de tel qu'un bon ou un mauvais inventaire; il n'y avait seulement que le meilleur inventaire que nous pouvions faire.  Le meilleurs était celui qui pouvait être fait avec une totale honnêteté, humilité, sincérité, soumission et bonne volonté.  Il devrait être simple et profond.  L'important, c'était de le faire.

Nombreux sont ceux parmi nous qui avons ressenti de la douleur en pratiquant l'inventaire de la quatrième Étape.  Mais il était important de nous rappeler que le but de l'inventaire n'était pas de causer de la douleur.  Nous désirions plutôt comprendre comment nous avions vécu notre vie.  Nous avons voulu dresser une liste de ce qui avait fonctionné et de ce qui n'avait pas fonctionné pour nous, de telle façon que nous puissions identifier et cesser ces scénarios inutiles de notre passé.

Nous avons désiré connaître comment nous sommes devenus embourbé dans notre passé afin de retrouvé notre voie hors de ce piège, de telle sorte à trouver la libération de notre vieil égocentrisme et la libération de la nicotine.  Nous étions en voie de nous libérer du passé de manière à pouvoir vivre aujourd'hui, chaque jour, un jour à la fois.

Exactement comme il n'y avait pas de définition exacte d'un "bon" inventaire, il n'y avait pas non plus de "bonne" façon de répertorier.  Cependant, nous avons découvert que son écriture était nécessaire et fondamentale.  La rédaction sur papier de notre inventaire lui conféra plus de réalisme et nous permit plus facilement d'être certain que nous avons été aussi minutieux et aussi courageux que possible.

Nous avons rédigé tous ce qui nous venait à l'esprit.  Le but était la profondeur.  Il n'y avait rien qui ne devait apparaître sur cette liste.  C'était facile.  Si un fait nous venait à l'esprit, nous l'écrivions.

Une façon de commencer consistait à répondre aux questions contenues dans le Questionnaire de Nicotine Anonyme qui apparaît à la Deuxième Partie du présent document (il s'agit du document intitulé "Nicotine Anonyme : Le Livre" dont la présente traduction de ces douze Étapes est un extrait).  Le Questionnaire nous fut une bonne introspection en ce que nous avons voulu faire surgir de la nicotine (pour connaître ce que nous avons voulu obtenir de la nicotine).  En y répondant, des cycles de comportements dont nous sommes devenus conscients sont émergés.  Des idées nous sont venues.  Nous avons exploré ces scénarios et ces idées plus en profondeur.  Une seconde approche consistait à réfléchir aux situations à propos desquelles nous nous sentions bien ou mal disposé dans le passé, et comment nous nous sentions les concernant au moment où nous écrivions.  Nous les avons écrites et, les concernant, nous nous sommes posé des questions comme les suivantes :

• Pourquoi ai-je un tel sentiment concernant cette question ?

• Qui sont les autres personnes affectées par ceci ?

• Ceci fait-il partie de ce scénario ?

•Suis-je responsable pour ce qui s'est produit alors ?

• Est-ce que je le répète ce scénario continuellement ? De quelle
 manière ?

Nous avons couché sur papier toutes les situations à propos desquelles nous nous sommes sentis mal à l'aise.  Nous les avons analysées: d'où elles venaient, ce qu'elles nous faisaient, pourquoi nous voulions y demeurer accrochés, comment elles affectaient ceux qui nous entouraient.  Nous avons demandé de l'aide à notre Puissance Supérieure pour regarder attentivement dans le miroir afin de bien les confronter.

Nous en avons fait autant concernant les questions à propos desquelles nous nous sentions tout à l'aise, en commençant par ce que nous avions accomplis.  Nous étions sains, nous étions abstinents de nicotine.  Nous avons continuer de réfléchir à tout ce que nous accomplissions de constructif.  Nous nous sommes laissé guider par notre Puissance Supérieure dans leur exploration en profondeur.

D'autres ont découvert qu'une troisième approche à l'inventaire consistait à dresser une liste de personnes, d'institutions, de principes ou d'événements dont nous avons considéré qu'ils avaient joué un rôle important dans notre vie.  Nous avons alors exploré quels ont été sur nous leur influence ou leur effet.

Ce processus d'exploration consistait notamment à étudier les personnes et les événements qui nous avaient conduit à des peurs antérieures, à des ressentiments, à de l'aversion pour soi-même ou à demeurer dans des situations qui n'avaient plus leur raison d'être.

Nous avons tenté de découvrir qui ou quoi nous avait amené à nous sentir ou à penser négativement.  Nombreux parmi nous en ont vécu une large part étant jeune, et il nous était important de remonter aussi loin que nos souvenirs le permettaient, même si les détails étaient embrumés.  Une grande partie de ces faits nous ont étonnés.  Certain d'entre ces derniers nous paraissaient étroits et mesquins, mais s'ils nous venaient à l'esprit, peu importe, ils étaient importants et nous les avons écrit.  Peu importe ce qui nous venait à l'esprit, nous avons fait devancer notre libération de notre passé en le rédigeant sur papier.

Ceux parmi nous pour qui la rédaction de cette liste était trop vague ont considéré une quatrième approche plus facile.  Nous avons rédigé une histoire personnelle tout-à-fait honnête qui nous permit de découvrir comment nous avons été induits en notre dépendance.  A partir de ce que nous comprenions des événements, nous avons obtenu une meilleure perception d'où, pourquoi, et comment nous avons été préjudicié, et comment ces préjudices ont depuis influencé notre comportement.

Il n'était pas nécessaire, ni peut-être même possible, de comprendre où notre autobiographie nous conduisait en la rédigeant.  Autrement dit, quelquefois, ce n'était qu'à la toute fin de la rédaction du récit de notre vie que nous pouvions retourner à son début pour en examiner les événements individuels dans une plus large perspective.  Cependant, à l'aide des avantages que nous procurent cette grande vue d'ensemble, ce qui auparavant nous paraissait insignifiant nous apparu subitement comme une part significative d'un vaste scénario répétitif maintenant devenu bien clair.

Nombreux sont ceux parmi nous qui, ayant déjà pratiqué une quatrième étape dans une autre fraternité, avons conclu qu'il nous était nécessaire de refaire notre inventaire, dirigeant notre attention sur l'impact particulier qu'avait dans notre vie la dépendance à la nicotine.  Par exemple, nous avons découvert que la nicotine bloquait nos sentiments et nos interactions avec d'autres personnes et le monde qui nous entoure.  Que nous nous dissimulions derrière un écran de fumée ou que nous soufflions de la fumée au visage d'autrui, nous nous sommes handicapés en des manières qui nous semblaient uniques ou aggravées d'une façon toute particulière par la nicotine.  Ainsi, notre rétablissement de nos dépendances à l'égard de d'autres substances, tout comme celui à l'égard de la nicotine, s'est vu amélioré d'une façon toute spéciale lorsque nous avons repensé nos inventaires antérieurs.

La quatrième Étape nous a permis de nous regarder clairement et sans trop nous juger.  La description ainsi obtenue contribua à éliminer la peur de découvrir que nous pourrions être réellement terribles.  La quatrième Étape nous a permit de ressentir que nous étions des personnes ordinaires maintenant plus reliées à nous-mêmes et à autrui.

 




Read NicA literature online in 16 languages.
· English
· Espanol
· Francais
· Svenska
· Dansk
· Deutsch
· Farsi
· Hungarian
· Brasil
· Portuguese
· Latvian
· Italia
· Japanese
· Polish
· Greek
· Finnish
 

Order books and pamphlets with NicA's Publications/Literature Order Form.

To download the current literature order form
(You will need Adobe Acrobat Reader® to view and print this PDF file. You can download Adobe Acrobat Reader® free of charge from www.adobe.com. Nicotine Anonymous does not endorse this or any other outside enterprise.)

[email protected]
• Send an email to order a printed paper form with NEED FORM in the subject line.
• If you have placed an order for literature, but have not yet received it, send us an email with all
pertinent information to the order so that we can track it A.S.A.P.

Please include your name and mailing address in the message body.

To order a printed paper form by regular mail
Send your written request to Nicotine Anonymous World Services, 6333 E. Mockingbird Ln., Suite #147-817 Dallas, TX 75214, U.S.A.

 
Home / About Us / Outreach / Meetings / Publications / Service / Store / Contact Us / Site Map
© 2001-2011 Nicotine Anonymous World Services
Toll Free: 877-TRY-NICA (877-879-6422)